IMG_20200728_162131_edited_edited.jpg

LA PHILOSOPHIE DES KOKEDAMAS D'UN JARDIN SUSPENDU:

Une mise en scène de la nature

Lorsque je créé un kokedama, je cherche le point d'équilibre entre l'apprivoisement du végétal et sa libre expression.

L'art du kokedama s'inspire de la philosophie japonaise du wabi-sabi 侘寂 qui est une disposition spirituelle dérivée de principes bouddhistes zen et du taoïsme.

Le Wabi est tout à la fois solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie... Il fait référence à la plénitude et à la modestie que l'on peut éprouver face aux phénomènes naturels.

Le Sabi est l'altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets...Il fait référence à la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou le travail humain.


Le kokedama est pour moi un objet poétique qui habite mon quotidien. La contemplation du temps qui passe sur lui et le transforme, du vert intense des origines au brunissement de la maturité, tandis que la plante s'étoffe et s'embellit, est pour moi une source de ravissement et de réflexions ...